Déterminer sa fréquence cardiaque maximale

Quand on souhaite progresser, on a souvent recours à un plan d’entraînement. Que ce soit un plan trouvé dans un magazine, sur Internet ou concocté par un entraîneur diplômé, la Fréquence Cardiaque Maximale (FCM) est souvent utilisée. Il est donc primordial de déterminer sa fréquence cardiaque maximale avant de démarrer un plan d’entraînement basé sur cette dernière.

UN PEU DE THEORIE

La Fréquence Cardiaque (FC) représente le nombre de battements effectués par votre coeur en 1 minute.

La FCmax (maximum) est le nombre maximum de battements que votre coeur peut effectuer en 1 minute. Au-delà, c’est simple, c’est l’arrêt cardiaque… Votre FCmax diminue environ d’un battement par an. Vous ne pouvez pas l’augmenter même en vous entraînant tous les jours.

La FC au repos évolue en fonction de votre condition physique : plus vous êtes entraîné, plus votre FC au repos diminue. On peut descendre jusqu’à 40 BPM voire moins pour les athlètes élites comme les ultra-traileurs. Pour ma part, j’ai une FC au repos moyenne de 48 sur les 7 derniers jours.

FC au repos moyenne sur les 7 derniers jours

La FC au repos est couramment utilisée pour travailler sur la FC de réserve. Cependant, même si cette notion est plus efficace car elle prend en compte votre état de forme, elle est plus contraignante à mettre en place. Il faut connaître sa FC de repos quotidienne et calculer sa FC de réserve avant chaque séance pour être certain de travailler dans les bonnes zones.

Et comme sur JFEET, on aime faire simple, on se contentera de la FCmax et ce sera déjà pas mal !

QU’EST-CE QUI PEUT FAIRE VARIER LA FC ?

Le sexe tout d’abord : non bande de coquins, on parle du genre humain, mâle ou femelle, homme ou femme, calmez-vous !!! La fréquence cardiaque est plus élevée chez les femmes que chez les hommes.

L’âge : le coeur d’un nouveau-né peut battre entre 120 et 160 fois par minute ! Alors que chez l’adulte, il bat en moyenne entre 60 et 100 battements.

La forme physique : plus vous êtes sportif, plus votre fréquence cardiaque sera faible. Votre coeur se muscle et ses parois s’épaississent. Il va donc envoyer plus de sang vers les muscles en un battement. Il battra donc moins pour une même intensité.

Citons également parmi les facteurs déterminant la FC : la corpulence, la présence d’une pathologie, la prise de médicaments ou d’excitants (café, boisson énergisante, etc.) ou les émotions (la peur, le stress font grimper la FC). Vous avez sans doute déjà constaté une hausse de votre fréquence cardiaque sur la ligne de départ.

COMMENT LA CALCULER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérifions que tu es humain *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.