Course nature des roches Santeuil 2016

Trail des roches de Santeuil 12 kilomètres : debrief !

Dernier trail avant les Templiers dans un mois. Je sais pas pourquoi mais je me suis mis un gros stress sur cette course. L’envie de bien faire sûrement.

Arrivé sur place vers 14h25 avec ma femme et mon oncle qui courraient aussi. Mes parents et ma fille en supporters chauds bouillant. On récupère les dossards et on se prépare gentiment. Le départ est dans 25′, je file m’echauffer en trottinant puis en accélérant pendant 2 bornes environ. Il fait déjà chaud et le débardeur sera de rigueur même si les 15′ d’attente sur la ligne de départ refroidissent quelque peu. Je me place en 3e ligne, il y a du beau monde autour, des mecs bien affûtés, pression !

Le départ est donné à 15h10, coureurs du 12 et du 21 confondus.

Ça part très très vite ! Nous sommes un gros groupe de 15-20 à partir comme des balles. 3’30 sur le premier kilo, je me dis qu’il va falloir se relever un peu mais emporté par le groupe je continue, le coach veut que je prenne des risques alors on y va bordel ! 2e kilo en 3’30 aussi, les poumons en prennent plein la tronche  ça va vraiment très vite devant et le groupe s’étire. Je croise mes parents qui m’annoncent 11e avant de bifurquer dans la forêt #jaimepaslebitumenileschamps

Je décide de calmer un peu parce que je sais bien que je tiendrai pas le rythme. 4-5 mecs me reprennent. Je suis dans le rouge et j’ai du mal à prendre du plaisir sur les 5-6 premiers kilomètres. Je profite du ravito pour boire un coup et m’arroser. Les singles en forêt sont super sympa ! Un gars me reprend, je décide de l’accrocher. Il reste quelques bornes et nous sommes 3. Je sais que je ne reprendrai pas les mecs de devant et l’écart avec ceux de derrière est fait. Je reste dans les jambes de Damien en 2e position du trinôme. Une belle bosse sur la route se présente à 3 kilomètres de l’arrivée. Je mets en application les conseils du coach. J’attaque sur la fin de la bosse et je relance sur le plat. Assez fort pour que les mecs ne suivent pas et ça passe. Après trente mètres dans une petite rivière bien rafraîchissante, un dernier single et une belle bosse m’amènent sur la ligne d’arrivée.

54’23 / 13e place / #content

Je retrouve mes 2 compagnons de fin de course pour échanger sur ce trail vraiment sympa qu’on ne manquera pas de mettre au calendrier l’an prochain.

Merci à l’organisation !
Merci aux supporters

Et bravo à ma femme et mon oncle qui terminent en pleine forme !!! #aperomerite

Pour ne rien râter de l’actualité du blog, inscrivez-vous à la newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifions que tu es humain *