Soigner une fasciite plantaire

Zoom sur une blessure assez fréquente chez le coureur. Au même titre que le syndrome de l’essui-glace, la fasciite plantaire est une blessure bien connue dans le monde du running.

Et comme j’en ai une actuellement, je me suis beaucoup renseigné sur le sujet. Je me suis donc dit qu’il serait sympa de partager ça avec mes petits athlètes (et même avec les grands allez !).

Je rappelle que je suis entraineur, pas médecin, kiné ou ostéo. Ce ne sont donc que des conseils tirés de ma propre expérience.

Abonne toi pour être sûr de recevoir cet article et du contenu gratuit et exclusif par mail (interviews d’athlètes, conseils running et nutrition, codes réduction et jeux concours). Et surtout la première vidéo de la formation ZERO SUCRE te sera offerte !

DEFINITION

Sur la photo ci-dessous, tu peux voir le tendon qui s’appelle FASCIA PLANTAIRE. Dans le cas d’une fasciite plantaire, c’est lui qui nous pose problème. Il a été trop sollicité et s’est donc trop étiré ou a même carrément lâché.

fasciite-plantaire

CAUSES

La fasciite plantaire peut être due à plusieurs choses. Un surentraînement, des chaussures non adaptées ou usées avec un amorti qui ne remplit plus son rôle. Le revêtement sur lequel on court peut également poser problème. Courir sur bitume renvoie toute l’énergie du rebond des foulées dans le corps et si l’amorti de la chaussure et du corps n’est pas efficace, ça peut engendre ce type de blessure.

Dans mon cas, je pense que c’était dû aux chaussures et au revêtement. Je suis passé sur les Kiprun Race de Kalenji. Seul modèle de la marque qui me convenait par rapport au mesh utilisé. Mais chaussures avec 0 amorti ou presque. On ne m’y reprendra pas ! C’est pour ça que je suis repassé sur des Pegasus 34 de Nike avec un amorti aussi technique qu’efficace.

SYMPTOMES

Le plus souvent, la fasciite ou apénovrosite plantaire, se manifeste par une vive douleur au talon. Cette douleur est très présente au réveil. Dans mon cas, au réveil, je ne pouvais pas poser le talon au sol avant 5-6 minutes à marcher sur la pointe du pied. La douleur est très vive, comme si on avait le talon cassé.

Après, dans la journée, la douleur est moins présente. J’arrivais à marcher et à courir sans trop de problème. Au début de mes séances, je sentais une légère brûlure derrière le pied au niveau du tendon d’Achille. Ce n’était pas gênant puisque j’arrivais sans peine à terminer mes séances. Mais je me souviens qu’après les 6h de trail de Cergy, je pouvais à peine marcher pendant 2 jours. Sans doute la faute aux chaussures avec lesquelles j’ai couru 36 kilomètres à 13 km/h de moyenne !

C’est là que j’ai décidé de me pencher sur le problème ! Et oui, je suis comme vous, tant que ça ne m’empêche pas de courir, j’ai du mal à m’arrêter…

TRAITEMENT

J’ai donc regardé sur le net et après avoir appris ce qui pouvait causer mes symptômes, j’ai su que c’était une fasciite plantaire. Et j’ai cherché comment la soigner sans aller consulter 12 médecins !

Je suis tombé sur un site où il était conseillé d’étirer le fascia plantaire pour lui redonner de la souplesse. Et oui, avec l’âge, même si je ne suis pas bien vieux, les tendons perdent de leur souplesse.

Et comme je ne suis pas réputé pour mes talents de contorsionniste, j’ai décidé d’acheter cette attelle que vous pouvez retrouver sur amazon. Attelle livrée avec une boule de massage que j’ai utilisé chaque fois que j’étais devant le PC à écrire pour le blog ou à monter des vidéos. Cette attelle permet de garder le pied à 90°c quand on est allongé. Et bah, ô surprise, après une nuit passée avec l’attelle, je n’avais plus mal au réveil !

En revanche, mon ostéo m’a dit que garder le pied à angle droit toute la nuit n’était pas bon pour les muscles du bas du mollet qui sont rattachés au tendon d’Achille. Je conserve donc l’attelle une partie de la nuit. Comme je me réveille en général toutes les nuits pour aller aux toilettes, je l’enlève à ce moment.

Bon avec tout ça, j’espère que vous n’aurez plus de fasciite plantaire et que vous pourrez vous donner à fond à votre passion du running !!!

Abonnez-vous pour être sûr de recevoir cet article et du contenu gratuit et exclusif par mail (interviews d’athlètes, conseils running et nutrition, codes réduction et jeux concours). Et surtout la première vidéo de la formation ZERO SUCRE vous sera offerte !