Mesurer son taux de masse graisseuse

Vous êtes nombreux à vouloir mesurer votre taux de masse grasse.

Je ne sais pas pour toi, mais moi, mon poids m’obsède un peu. Pas besoin d’être une femme super coquette pour être au taquet quand il s’agit de pesée. Et pourtant, se peser n’est pas forcément utile voire contre-productif.

Quand on sait que le muscle pèse plus lourd que le gras, il vaut mieux se tourner vers d’autres mesures. Cela te permettra de savoir si tu vas dans la bonne direction ou non.

Alors plutôt que de te peser et tout ramener au poids, on va s’attaquer au gras (comme bien souvent sur JFEET) ! Et pour savoir à quel point il est présent dans notre corps, nous allons parler de taux de masse graisseuse (TMG).

C’est quoi le taux de masse graisseuse (TMG) ?

C’est tout simplement le pourcentage de gras que contient ton corps. Admettons que tu pèses 70 kilos et que tu aies 10 kilos de gras, ton TMG sera de 14,28%. C’est aussi facile que ça. Bien plus facile à mesurer qu’à perdre n’est-ce pas ?

A l’inverse, si tu pèses 70 kilos et que tu as un TMG de 10%, tu as 7 kilos de gras sur toi en permanence.

Rassure toi, le but n’est pas de diminuer ce taux pour le ramener à 0%, ce serait la mort assurée.

Les recommandations générales sont les suivantes :

On constate que les femmes ont un TMG plus élevé que les hommes. Les femmes ont plus de matières grasses en raison de différences physiologiques tels que les hormones, les seins et les organes sexuels. Il faut savoir que les femmes ont besoin d’une plus grande quantité de graisse corporelle pour l’ovulation.

Pour te donner une idée, voici ce que ça donne en image en fonction de ton genre :

Il est intéressant de prendre en compte l’âge pour déterminer des normes un peu plus précises :

Comment mesurer ton TMG ?

Maintenant que tu connais les normes et ta cible, il faut savoir d’où tu pars. Pour cela, je vais te montrer comment mesurer ton TMG.

1 – La théorie

Cet indice se calcule suivant la formule proposée par Deurenberg : TMG = (1,2 x IMC) + (0,23 x âge) – (10,8 x G) – 5,4
G = 1 si tu es un homme et G = 0 si tu es une femme.
IMC = poids / taille en mètres au carré

Cet indice de masse grasse représente le pourcentage de graisse proprement dite. Comme on l’a vu un peu plus tôt, si tu pèses 80 kilos et que tu as un TMG de 10%, tu as 8 kilos de gras sur toi.

Cette formule peut te donner une idée de ta masse grasse mais elle n’est pas très précise et trop généraliste. Tu peux très bien mesurer et peser comme ton voisin et ne pas du tout avoir la même apparence.

Fiabilité : 5/10
Facilité d’utilisation : 10/10

2 – Les balances à impédencemètre

Alors là, il va falloir se méfier de ce qu’on trouve dans le commerce. Clairement, à moins de 70-80€, on ne trouve rien de très professionnel.

Comment ça marche ?

L’impédancemètre fonctionne au contact des pieds sur l’appareil. Ainsi il s’utilise comme une balance ordinaire, après l’enregistrement préalable de vos données personnelles. L’impédancemètre libère un courant de très faible intensité qui te traverse le corps. Le principe de cet appareil est fondé sur le fait qu’il est plus difficile pour l’électricité de passer à travers les graisses qu’à travers l’eau. Une fois que le courant a fini de parcourir le corps, en moins d’une minute, l’appareil donne le pourcentage de la masse grasse.

C’est un appareil qui reste très pratique mais pas fiable à 100%.

Le taux d’hydratation peut faire varier les résultats. En fonction de ton état d’hydratation, tu peux très bien avoir 2 taux différents sur le même appareil à quelques heures d’intervalle.

Fiabilité : 6/10
Facilité d’utilisation : 10/10

3 – Les photos

On dit souvent que le miroir est le meilleur juge pour la silhouette. Alors je vais répondre oui mais… Si tu te prends en photo régulièrement, il faut qu’elles soient prises de la même façon, dans la même position, avec le même éclairage et avec le même appareil photo.

Fiabilité : 9/10
Facilité d’utilisation : 6/10

4 – La technique des plis cutanés

Cette méthode, de loin la plus efficace mais la plus contraignante, consiste à utiliser une pince spéciale et à pincer des endroits très précis du corps.

Après avoir relevé les mesures et fait des calculs dans tous les sens, on obtient son TMG.

Gros problème par contre, il faut une pince d’excellente qualité et ne pas se tromper d’un poil en ce qui concerne l’endroit des mesures. En plus, il faut maîtriser la technique de calcul, qui est présentée dans cet article. Bonjour la galère…

Fiabilité : 10/10
Facilité d’utilisation : 3/10

Si on fait la moyenne de mes notes très subjectives avouons-le, le meilleur moyen de mesurer son TMG est la balance à impédencemètre.

Voici celle que j’utilise et les résultats sont assez réguliers dans le temps :

Si tu as besoin d’aide sur ton fonctionnement, n’hésite pas à me contacter.

T’as envie que je devienne ton coach ? Plus d’infos : coaching
Tu veux que je t’aide à arrêter le sucre raffiné  ? Plus d’infos : formation 0 sucre