4 raisons de manger des oeufs

Aujourd’hui, je vais tenter de mettre fin à un débat populaire, est-ce bon de manger des oeufs ?C’est une collègue qui m’a inspiré cet article. En me voyant avec mes trois oeufs durs lundi midi, elle m’a interpellé mais c’est pas bon pour le cholestérol les oeufs, t’es fou !. Je me suis donc dit qu’il fallait vite écrire quelque chose pour clarifier la situation. Surtout en ces temps de scandale d’oeuf contaminé. L’oeuf n’a jamais fait autant l’objet de critiques qu’en ce moment.

Alors en fervent défenseur de l’oeuf, j’ai pris ma plume (cette expression risque vraiment de se perdre à force de digitalisation mais bon) pour écrire ces quelques mots, parce que NON, les oeufs ne sont pas mauvais pour la santé.

Avant de t’exposer les 4 points qui vont te faire aimer l’oeuf, un peu d’histoire. Sans pour autant tomber dans le fameux débat l’oeuf ou la poule ?

Un peu d’histoire

Sais-tu que l’oeuf de poule n’était pas le préféré de nos ancêtres. L’homme préhistorique lui préférait l’oeuf de cane, d’oie ou encore de pintade. Ca lui permettait de se nourrir quand la viande se faisait rare.

Interdits au Moyen-Age par certains évêques lors du carême à cause de sa richesse en lipides, l’oeuf était conservé pour être mangé après le carême. C’est ainsi qu’est née la fameuse tradition des oeufs de Pâques, célébration finalement moins commerciale que ce que tu pensais non ?

Il faudra attendre le quinzième siècle, en Europe, pour que l’oeuf de poule prenne progressivement le pas sur tous les autres. Il paraît même, et je parle au conditionnel, que les poules d’aujourd’hui sont les descendantes de celles débarquées en Amérique à bord des navires de Christophe COLOMB.

Au dix-huitième siècle, c’est Louis XV, en grand fan d’oeufs à la coque et de meringues, qui permet le développement de l’aviculture à Versailles. Des centaines de poules fournissant le royaume en oeufs frais gambadent dans des poulaillers king size.

C’est au cours de ce même siècle que la couvaison artificielle voit le jour chez les Egyptiens. Les oeufs, posés sur des fours à basse température, n’avait plus besoin d’être couvés. Cette technique, importée en Occident, permet d’augmenter la production d’oeufs. L’oeuf devient un aliment populaire au même titre que la pomme de terre de notre ami Parmentier.

C’est cette découverte qui va engendrer la situation actuelle. Jusqu’ici, les poules pouvaient gambader à l’air libre et se nourrir de bonnes graines au soleil. Mais poussés par la recherche de productivité et de rentabilité, les éleveurs entassent les poules pondeuses dans des boxes à peine vivables maintenus à température idéale et à un degré d’ensoleillement réduit au strict minimum pour assurer la pondaison. Le résultat est édifiant. Les oeufs sont produits en plus grande quantité mais ils ont tous le même goût.

Il y a encore 30 ans, l’œuf était considéré comme un aliment parfait. Mais les premières études sur les causes du cholestérol auront raison de lui. Il est délaissé dans cette chasse au gras qui s’avèrera inutile, l’oeuf n’étant pas responsable du mauvais cholestérol.

Et je vais tenter de te prouver en 8 points que l’oeuf mérite à nouveau une belle place dans ton assiette !

1- Un coupe-faim peu calorique bourré de vitamines et de protéines

90 calories environ pour un oeuf entier, jaune inclus. Pas de quoi fouetter un chat. C’est autant de calories que dans un Prince de Lu. Mais le niveau de satiété et les nutriments offerts par un oeuf sont bien supérieurs au célèbre gâteau. Bien évidemment, on évite la grosse cuillère à soupe de mayonnaise industrielle pour l’accompagner. Nature ou avec un filet d’huile d’olive, ce sera parfait.

A, D, E, K, B2 et B12, rien que ça ! L’oeuf est riche en vitamines et en minéraux tels que le fer, le magnésium, le calcium, le phosphore et le potassium. Autant d’éléments indispensables au bon fonctionnement de ton organisme. Il serait dommage de se priver d’une source naturelle aussi riche.

Un œuf contient les 9 acides aminés essentiels au fonctionnement de ton organisme. Parfait pour la reconstruction musculaire après une grosse séance d’entraînement. Il constitue alors un bon moyen pour favoriser le bon développement des muscles.

2- Un allier pour les yeux et la mémoire

Le jaune d’œuf affiche un taux très élevé de caroténoïdes dont la lutéine, une substance améliorant la vue qui protège également la peau des radiations du soleil. En consommant des œufs, tu limites les risques de contracter la DLMA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) à 80%. Pour sa part, le risque de cataracte diminue de 50%.

La richesse de l’oeuf en choline est bonne pour la mémoire. C’est elle qui développe l’acétylcholine, une substance présente au niveau du cerveau et qui est indispensable au bon fonctionnement de la mémoire.

3- Une source de bon cholestérol

Il existe deux types de cholestérol, le bon et le mauvais. C’est un peu comme le chasseur dans le sketch des Inconnus (j’ai sans doute perdu la moitié des lecteurs sur cette référence un peu vieille). Le mauvais cholestérol ou LDL (lipoprotéines de petite densité) est celui qui, à haute dose, est dangereux. Trop élevé, il se dépose sur la paroi de l’artère et forment peu à peu de véritables plaques de graisse, appelées athéromes.

On trouve ce LDL dans les graisses saturées : beurre, crème fraîche, fromages, charcuteries, pâtisseries et la plupart des produits industriels.

A contrario, le bon cholestérol ou HDL (lipoprotéines de haute densité), va nettoyer les artères et éliminer le mauvais. Il est donc bon d’avoir un taux élevé de bon cholestérol.

C’est dans les produits naturels qu’on va trouver les bonnes graisses insaturées. Dans l’huile d’olive, de colza, d’arachide, les noisettes, les amandes, les avocats, et les poissons gras type saumon, maquereau ou sardine.

Il faut savoir que seulement 20% du cholestérol est apporté par la nourriture. Les 80% restants sont produits par le foie pour faire fonctionner notre organisme. Tu ne le sais peut-être pas mais le cholestérol permet de fabriquer de nombreuses hormones et une partie des cellules.  En fait, sans cholestérol, ton organisme ne fonctionnerait pas. C’est aussi simple que ça. C’est l’excès de mauvais cholestérol dans le sang qui est dangereux. Donc tu peux manger trois oeufs par jour avec le jaune, tu ne risques rien de ce côté-là.

4- Un aliment simple et rapide à préparer

Tu as bien 5 minutes le matin pour te préparer un oeuf non ? Sur le plat, à la coque, brouillé ou en omelette, c’est tout simplement délicieux. Un filet d’huile d’olive dans la poêle pendant que ton thé vert infuse, une tranche de jambon ou de bacon coupée en morceaux, un oeuf par-dessus et du gruyère pour agrémenter le tout et démarrer la journée de manière idéale.

Comment choisir ses oeufs ?

Le premier chiffre (avant « FR ») signifie :

0 : oeufs de poules élevées en plein air (au moins 2,5 mètres carrés de terrain extérieur par poule) et nourries avec une alimentation biologique
1 : oeufs de poules élevées en plein air (au moins 2,5 mètres carrés de terrain extérieur par poule)
2 : oeufs de poules élevées au sol (élevage intensif en intérieur mais sans cage avec 9 poules maximum par mètre carré)
3 : oeufs de poules élevées en cage ou en batterie (18 poules par mètre carré)

Tu as bien compris qu’il faudra éviter les oeufs commençant par 3.

J’espère t’avoir convaincu de remplacer tes tartines du matin par une bonne omelette jambon gruyère.

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le partager en utilisant les boutons ci-dessous.

Retrouve la communauté JFEET sur Facebook
Pour ne rien rater de l’actualité du blog, inscris-toi à la newsletter
Abonne-toi à la chaîne Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifions que tu es humain *