Se désintoxiquer en pratiquant la monodiète

Lundi, c’est décidé, je me lance dans une monodiète de 3 jours. Une mono-quoi ? Une monodiète ! Tu le sais déjà, au travers de cet article sur la perte de gras. Je me suis lancé le défi de perdre mon bidon pour Noël. Pour passer les fêtes avec des abdos tracés. Ce serait un beau cadeau n’est-ce pas ?

Pour mettre toutes les chances de mon côté, j’ai décidé de démarrer une monodiète dès la semaine prochaine. J’ai les 40 ans d’un pote ce weekend, donc il est préférable d’attendre lundi pour me lancer, c’est plus sage.

Tu te demandes sans doute ce qu’est une monodiète ? Je t’explique tout ça et je te dis même comment la réaliser pour qu’elle soit le plus bénéfique possible pour ton organisme.

C’est quoi une monodiète ?

Une monodiète consiste à manger un seul aliment pendant une période donnée. Si on prend l’exemple des pommes, tu auras le droit aux pommes fraîches, cuites, en jus, en compote. Bien évidemment, sans ajouter quoique ce soit. Sucre, miel ou cannelle sont prohibés.

L’objectif est de mettre ton corps au repos pour qu’il puisse se reconstruire. Cette monodiète va l’aider à éliminer les déchets qui l’encombrent. Et à force de nourriture industrielle et de pesticides, les déchets sont très nombreux.

Durée et bienfaits pour le corps

Pour que la monodiète soit efficace, il faut qu’elle dure 3 jours soit 72 heures. Cela peut paraître beaucoup. Mais c’est le temps qu’il faut aux cellules des intestins pour se renouveler entièrement. Au-delà de 3 jours, tu risques d’être carencé en lipides et protéines. Inutile donc de prolonger la durée de la monodiète. Et tu verras que 3 jours, c’est déjà bien assez long !

Manger le même aliment pendant 3 jours va permettre à ton organisme de se reposer et de se nettoyer en profondeur. Toute l’énergie dépensée pendant la digestion de plusieurs aliments sera consacrée à la réparation des cellules et à l’élimination des toxines.

Tu bénéficieras des mêmes avantages que le jeune, la faim en moins :

élimination des toxines accumulées dans l’organisme
éclaircissement du teint
sommeil retrouvé
stress en moins
sensation de légèreté

La perte de poids est une conséquence de la monodiète. Mais ce ne doit pas être ta première motivation. Il faut vraiment voir la monodiète comme un nettoyage de ton organisme, pas comme une façon de perdre du poids.

Et les inconvénients alors ?

Tu te doutes bien, que comme dans tout domaine, il n’y a pas que des avantages. Manger la même chose pendant 3 jours, c’est long et chiant, ne nous mentons pas.

D’autre part, la libération des toxines risque également de te donner la nausée, des maux de tête. Cela ne veut pas dire que ton corps est en manque de carburant. Ca veut juste dire qu’il libère des toxines dans le sang. Et tant qu’elles sont en toi, tu te sens mal. D’où l’intérêt de boire beaucoup d’eau pour éliminer plus rapidement.

Vu que ton corps sera sous-alimenté en glucides et plus du tout en protéines et lipides pendant 3 jours, il faudra limiter les séances. Contente toi de léger footing ou d’une séance de vélo en vélocité à la cool. Ne fais pas d’effort violent comme du fractionné. Cela sollicite trop l’organisme et il est en plein nettoyage.

Comment pratiquer une monodiète ?

La monodiète la plus courante est celle à base de pommes. La variété et les nombreuses textures que peut prendre ce fruit permet d’avoir des goûts différents sur les 3 jours. En compote, en jus, en quartiers, cuites au four, les recettes sont très variées. Il te suffit d’acheter 5 kilos de pomme pour faire une cure sur 3 jours sans aucun problème.

La monodiète à base de raisin est aussi efficace en vertu des propriétés du raisin. Fruit automnal par excellence, sa faculté à drainer est intéressante dans la mesure où il va permettre d’évacuer plus rapidement les toxines que la pomme.

Une variante de la monodiète consiste à l’effectuer avec du riz complet. Comme pour la pomme, aucun artifice ne sera ajouté. Ni sel, ni beurre, ni huile d’olive. Le riz complet est plus consistant et conviendra mieux aux gros mangeurs qu’une cure de pommes ou de raisin.

On trouve également des monodiètes à base de carottes. Les avantages résident dans les différentes textures que peut avoir la carotte. Crue en batonnet, râpée, cuite, les recettes sont variées.

Pour éliminer les toxines, tu devras boire beaucoup d’eau, de thé non sucré. Tu as bien compris que toute autre boisson était à bannir.

Et après, je mange ce que je veux ?

Je te vois déjà venir avec ton gros resto, ta raclette ou ta soirée crêpes. Et bien non ! Ton organisme est tout beau tout propre. Donc tu vas en prendre soin.

Tu éviteras les protéines animales et les céréales complètes pendant 48h après la fin de ta cure. Pourquoi ? Parce qu’elles sont plus difficiles à digérer.

Pendant les 48h qui suivent la fin de ta monodiète, tu pourras manger normalement mais plus léger que d’habitude. Réintroduire les protéines végétales au travers de jus de soja, de l’ait d’amande. Manger des fruits et des légumes cuits pour ne pas avoir trop de fibres à digérer.

Maintenant que tu as fais une sorte de reset de ton organisme, il est temps d’en prendre soin. Arrête de lui donner n’importe quoi à manger ! Et si tu as envie d’aller plus loin, je t’invite à chasser le gras dans cet article.

Retrouve cet article sur ma chaîne Youtube

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le partager en utilisant les boutons ci-dessous.

Et si tu as envie d’être coaché pour qu’ensemble, nous allions plus loin, contacte-moi, plus d’infos sur la page coaching.

Pour ne rien rater de l’actualité du blog, inscris-toi à la newsletter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifions que tu es humain *