Interview Val MENTE

Présentation d’une athlète du groupe Facebook : Val Mente

Ca me paraissait important de vous présenter les membres de la communauté JFEET. J’ai donc décidé d’interviewer chacun des membres du groupe Facebook.

On démarre avec Val, la traileuse bordelaise.

JFEET : Bonjour Val, comment as-tu connu JFEET ?

Je t’ai connu par tes podcasts audio que j’ai beaucoup appréciés.

Depuis quand cours-tu ?

J’ai dû commencer en 1984-85 quand le jogging (footing dans la rue) a déferlé en France. En province, il n’y avait pas grand monde dans les rues. Je courais le dimanche naturellement sans idée de compétition, seulement envie un jour de courir 30 min puis 1h d’affilée. Mais j’ai surtout fait pendant de nombreuses années du vélo (cyclosport, cyclotourimse) ce qui m’a donné de l’endurance et de la persévérance : qualités utiles pour la course à pied. Je cours plus régulièrement depuis 2006 et vraiment intensivement depuis 2014 surtout grâce au trail suite des problèmes de dos.

Quelle est ta distance et ton terrain de prédilection ?

Les sentiers ! Parce que j’ai une protusion discale et que les sciatiques m’ont empêchée de courir pendant presque 18 mois il y a 5 ans. Malgré tout j’ai retravaillé ma posture et ma foulée. Je peux de nouveau goûter au bitume à dose raisonnable sans douleur. Le trail m’apporte un goût d’aventure et d’exploration qui me plaît beaucoup, les formats sont multiples. Il y a de quoi se challenger.

Côté distance, du long, du très long car je ne cours pas vite : j’aime bien les distance de plus de 40 kilomètres et j’ai aussi participé à plusieurs ultra trails de 70-80km. J’ai également bouclé un ultra mi-route mi-chemin en étapes. 208 kilomètres en 5 jours. C’était en 2017 sur le Chemin de Compostelle. J’aime ce type de voyage en courant ! Je n’ai pas encore couru d’une traite plus de 80 kilomètres mais c’est prévu pour bientôt j’espère.

Pourquoi tu cours ?

Ca m’apporte beaucoup de bien-être. J’aime découvrir les endroits où je me trouve de cette manière. Ca me permet de me sentir vivante et en relation avec ce qui m’entoure. Parfois mes séances tournent à la méditation.

Combien de fois par semaine ?

4 à 7 fois : quand on aime on ne compte pas !

Pratiques-tu l’entraînement croisé avec le vélo ou d’autres sports ?

J’adore le vélo mais je ne l’utilise pas forcément en entrainement croisé. J’étais cycliste il y a quelques années alors j’en fais par plaisir. C’est un sport d’endurance que j’aime beaucoup. C’est vrai que ça permet de compléter le volume d’entrainement en limitant les impacts délétères de la course à pied. Idéal en récupération ou pour la séance biquotidienne. Je marche aussi beaucoup !

Quels bénéfices tires-tu de la cap ?

Une bonne forme physique et mentale, une endurance psychologique. Ca me permet de faire face à toutes sortes de difficultés. J’y trouve également le plaisir de repousser mes limites et prendre plus confiance en moi.

Quels sont tes prochains objectifs ?

6h de trail début avril.

Ton plus beau souvenir de course ?

L’arrivée à Chamonix lors d’une course de l’UTMB (l’OCC en l’occurence) en 2017 reste un souvenir prodigieux. Quel accueil, quelle atmosphère et en plus la course fut très satisfaisante : il faut vivre au moins une fois une arrivée à Cham quand on est traileur.

Le pire… ?

L’arrivée après les 40 kilomètres du trail du Ventoux (mon premier gros trail en 2015). J’étais encore dans les temps mais l’arche d’arrivée avait été démontée donc aucune ambiance à l’arrivée. La déception d’un accueil inexistant.

Comment fais-tu pour concilier vie pro / vie perso / vie sportive ?

Je cours très tôt le matin.  Je me lève vers 5h, je peux boucler jusqu’à 20 km par séance, en semaine. Je peux cumuler ainsi pas mal de kilomètres. Mais comme je cours lentement, pas de bobo et une très bonne récupération.

Quels conseils aimerais-tu donner aux coureurs débutants ?

Prendre son temps, ne pas chercher à courir vite mais d’abord à courir avec aisance, même pas longtemps. Si possible, utiliser un cardio pour tenir compte de l’état de forme, de la météo, du terrain pour trouver l’allure juste, qui permette de courir sans souffrir et de trouver du plaisir afin de recommencer très vite.

Quels conseils aurais-tu aimer recevoir à tes débuts ?

J’aurais aimé apprendre les techniques de foulées et de posture, car courir ça s’apprend.

Tu as un OBJECTIF à préparer ? Tu as envie de te mettre SERIEUSEMENT au running ? Envie de sortir de cette ZONE DE CONFORT qui t’a trop longtemps fait les yeux doux ? Je te propose un ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE. Plus d’infos sur la page coaching.

Rejoins, toi aussi, la communauté JFEET dans le groupe Facebook.

Prénom (sans accents)



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifions que tu es humain *