Comprendre le rôle de la glycémie

Aujourd’hui on parle glycémie, un sujet aussi complexe qu’important.Je vais t’expliquer ce qu’est la glycémie et comment elle agit sur ton organisme. Et tu apprendras également une chose très importante : la glycémie est responsable de la prise de poids.

C’est quoi le taux de glycémie ?

C’est la quantité de glucose que tu as dans un litre de sang. Admettons que ta glycémie soit de 1 gramme par litre. Ca signifie que si on extrait un litre de ton sang, celui-ci contient 1 gramme de glucose. Tu as environ 5-6 litres de sang dans tout ton organisme. Le taux normal se situe entre 0.7 et 1.2 gramme par litre.

Si tu te situes dans cette fourchette, tu ne risques pas grand chose. En-dessous, tu es en hypoglycémie, au-dessus, tu es en hyperglycémie. Il faut savoir que seuls les aliments contenant des glucides vont influencer la glycémie.

A quoi sert la glycémie ?

Le rôle de la glycémie est d’assurer le fonctionnement normal de ton organisme. Beaucoup d’organes et notamment le cerveau utilisent du glucose pour fonctionner. La glycémie va donc servir de régulateur pour que le taux de glucose reste dans une fourchette normale. Le cors humain étant une remarquable machine, des mécanismes se mettent en place pour palier une hypoglycémie ou une hyperglycémie.

Premier cas : l’hypoglycémie

La glycémie a naturellement tendance à baisser. Lorsque le pancréas détecte une hypoglycémie, il va actionner la glycolyse. Ce phénomène qui se déroule dans les cellules du foie et des muscles va transformer les stocks de glycogène en glucose. Ce glucose va passer dans le sang et remonter le taux de glycémie dans une fourchette normale.

Deuxième cas : l’hyperglycémie

Comme tu peux le voir sur le schéma ci-dessous, après un repas comprenant des glucides, ta glycémie va grimper. Tu as alors trop de glucose dans le sang. Le pancréas va alors activer une hormone régulatrice, l’insuline. L’insuline va permettre de transformer le glucose contenu dans le sang en glycogène. C’est la glycogenèse. Ce glycogène va être stocké dans ton foie et dans tes muscles. Il sera disponible pour être utilisé ultérieurement lors d’un effort physique ou d’une hypoglycémie.

Le soucis, c’est qu’à un moment, tes stocks de glycogènes sont plein. Et là, c’est le drame. Le glucose va alors être transformé en gras, enfermé dans les triglycérides, les cellules graisseuses. Celles qui font de jolies (ou pas) poignées d’amour. Voilà pourquoi ce n’est pas le fait de manger gras qui te fait grossir. C’est le fait de manger trop de glucides. L’excès étant stocké sous forme de gras.

Le schéma ci-dessous te résume très bien les deux phénomènes dont je viens de te parler :

Troisième cas : l’hypoglycémie réactionnelle

Lorsque ton pancréas sécrète de l’insuline, il n’en sécrète pas juste la bonne quantité permettant de ramener ton taux de glycémie dans la normale. Plus ton taux de glycémie va être élevé, plus ton pancréas va sécréter de l’insuline en grande quantité. Ta glycémie ne va pas juste redescendre dans une fourchette normale mais encore plus bas. Tu vas donc te retrouver en hypoglycémie réactionnelle, alors que tu pensais faire ce qu’il fallait pour éviter l’hypoglycémie. C’est le fait de manger des aliments avec une forte Charge Glycémique qui va être responsable de ce phénomène.

Sucres lents et sucres rapides : une notion dépassée

On a longtemps classé les glucides en 2 catégories, les sucres lents et les sucres rapides. On a longtemps pensé, à tort, que les pâtes étaient des sucres lents et qu’elles mettaient plus de temps à être digérées qu’un fruit.

Aujourd’hui, les glucides sont répartis en fonction de leur indice gylcémique (IG). Plus un aliment influence la glycémie après digestion, plus son IG sera considéré comme élevé. Plus de détails dans cet article.

Mais l’IG seul ne suffit pas. Il faut également prendre en compte la charge glycémique d’un aliment qui se calcule comme suit :

CG = glucides en g par portion * IG / 100

Une CG au-dessus de 30 est considérée comme élevée. Je te conseille de faire en sorte de ne pas dépasser 200 sur l’ensemble des CG d’une journée. Autrement dit, concentre toi sur les aliments à IG bas, et cela devrait suffira et t’éviter de tout calculer.

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le partager en utilisant les boutons ci-dessous.

Si tu souhaites être coaché pour qu’ensemble, nous allions plus loin, contacte-moi, plus d’infos sur la page coaching.

Si tu as des questions ou que tu veux partager ton expérience, rejoins nous dans le groupe Facebook.

Si tu veux recevoir tous mes conseils et ne rien rater, tu peux t’abonner à la newsletter en remplissant le formulaire ci-dessous et en cliquant sur le bouton SIGN UP.

Prénom (sans accents)



Dans quelques secondes, tu recevras un mail te permettant de télécharger tous tes cadeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifions que tu es humain *