5 raisons de sauter le petit déjeuner et pratiquer le fasting !

Depuis tout petit, on nous rabâche que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée ! Et si ce n’était pas vrai ? Je vais tenter de vous convaincre d’abandonner votre rituel en vous exposant 5 raisons de laisser tomber le petit déj !

Ma propre expérience

Plus de 85% des français prennent un petit déjeuner chaque matin. Et comme les 15% restants, cela fait maintenant trois mois que je ne prends plus de petit déjeuner. “Fou” d’après certains, “inconscient” pour la plupart des gens qui pensent que je m’évanouis tous les matins vers 11h devant mon écran d’ordinateur, atteint d’hypoglycémie fulgurante. J’ai décidé de supprimer ce repas depuis trois mois et devinez quoi ? Je me sens très bien !

Contrairement à la croyance populaire, je ne m’évanouis pas vers 11h devant mon écran d’ordinateur, je ne ressens pas la faim et si mon ventre gargouille, ce n’est pas un signe de faim. Il faut savoir que si notre ventre gargouille, c’est tout simplement parce que l’on pense à la nourriture, pas parce qu’on a faim. Il est donc normal de ressentir cet effet à l’heure où nos collègues nous proposent d’aller déjeuner. Notre estomac se prépare à recevoir de la nourriture mais il n’en a pas réellement besoin. Vous serez capable au fur et à mesure de faire la différence entre “avoir faim” et “avoir envie de manger”. Inutile donc de se jeter sur une barre chocolatée ou des gâteaux plein de sucres qui ne feront qu’aggraver la situation.

Lorsque vous pensez à de la nourriture, l’estomac se met à produire de l’acide pour digérer ce qui va être mangé. Les glandes digestives du foie et du pancréas sont stimulées. Les intestins se vident en direction du côlon pour faire de la place à la nourriture qui arrive. Tout est mis en place pour accueillir de la nourriture. Ce sont ces gaz et ces liquides qui provoquent les gargouillements désagréables car trop bruyants.  Mais croyez-moi, vous n’avez pas vraiment besoin de cette nourriture. Voilà pourquoi ne pas prendre de petit déjeuner n’a rien d’alarmant.

Et si on faisait comme nos ancêtres ?

Vous pensez vraiment qu’à l’époque, nos ancêtres gambadant couverts d’une peau de bête se réveillaient autour d’une bonne grillade ? Pas certain ! Ils vivaient des périodes de jeûne forcé et ne dépérissaient pas pour autant. Ils n’avaient pas besoin d’avaler une assiette de pâtes avant d’aller chasser le tigre à dents de sabre. Notre corps est une formidable machine et nos réserves sont suffisamment importantes pour tenir plusieurs jours sans manger.

Sachant que notre ADN n’a que très peu varié depuis le paléolithique, notre corps n’a pas besoin d’être alimenté aussi souvent dans la journée. Demandez vous plutôt qui a vraiment intérêt à ce que nous mangions trois, quatre voire cinq ou six fois dans la journée ? Eh oui, ce sont eux ! Les industriels de l’agroalimentaire ! Ceux qui nous vendent des céréales du petit déjeuner blindées de sucre ! Ceux qui innovent toujours plus et nous proposent des en-cas pour soi-disant combler le petit creux du matin et de l’après-midi.

Et si on sautait le petit déjeuner pour pratiquer ce qu’on appelle le fasting ou jeûne intermittent ?

Jeûne intermittent ou fasting, kezako ?

D’après Wikipedia, le jeûne intermittent est un régime alimentaire qui consiste à alterner des périodes de jeûne et des périodes d’alimentation normale. Autrement dit, vous allez manger pendant une plage horaire définie, et arrêter de manger pendant une autre plage horaire. Pour ma part, j’arrête de manger après le dîner donc vers 20h, et je reprends à partir du déjeuner, vers 13h les jours sans sport, vers 14h les jours d’entraînement. Je suis donc sur une plage de jeûne comprise entre 17 et 18 heures. Pendant cette période, je me contente de boissons non sucrées type eau, thé vert, tisanes ou café (un seul le matin en arrivant au bureau). Mon système digestif est donc mis au repos pendant plus de deux tiers de la journée ! Alors que le commun des mortels ne jeûne que pendant la nuit soit entre 10 et 12 heures.

5 raisons de s’y mettre !

1- Perdre du gras !

Le corps humain ayant besoin d’énergie pour fonctionner, il va devoir puiser dans les réserves. Il existe deux types d’énergies principales utilisées par le corps humain. Le glycogène qui est la quantité de glucides stockés dans les muscles et utilisés lors des efforts à intensité élevée comme le fractionné par exemple. Cette réserve est limitée à quelques grammes, en fonction de votre poids.

Il existe deux sortes de glycogène, le glycogène hépathique, stocké dans le foie, limité à environ 100g et le glycogène musculaire, stocké comme son nom l’indique, dans les muscles. Son stock est plus important que le glycogène hépathique puisque nous stockons à peu près 15 grammes par kilo de muscle (masse musculaire : 35 % chez l’homme, 28 % chez la femme en moyenne). Donc pour un homme de 80 kilos qui aura environ 28 kilos de muscles, le glycogène musculaire pourra grimper jusqu’à 420 grammes, soit quatre fois plus que le glycogène hépathique stocké dans le foie. Voilà pourquoi plus vous êtes musclé, plus vous pouvez soutenir des efforts intenses ! Mais attention à ne pas trop mettre en réserve. Quand vos stocks sont pleins, le surplus de glucides ingérés va être stocké sous forme de gras dans les tissus adipeux (entre la peau et les muscles).

L’autre source énergétique utilisée par le corps est le stock de graisses. Vous savez, ces petites poignées d’amour, apparemment tant aimées de nos conjoints. Eh bien, ce sont elles qui vont être les premières victimes du jeûne intermittent. En effet, toute activité “douce” que vous allez pratiquer type marche, vélotaf, jardinage, etc. va puiser son énergie dans les graisses. Mais pourquoi le fait de jeûner permet-il de brûler plus de gras ? Tout simplement car votre corps, privé de glycogène, va devoir apprendre à puiser dans vos réserves de graisses pour s’alimenter. Après seulement quelques jours de jeûne, vous pourrez constater cet effet dans le miroir.

2- Laissez votre corps au repos !

Vous n’en avez pas marre de vous forcer à prendre un petit déjeuner le matin ? A peine éveillé, vous demandez à votre corps de fournir un effort considérable de digestion alors qu’il émerge à peine et que tous vos organes sont déjà sollicités. Pratiquer le fasting, c’est laisser son système digestif au repos pour se concentrer sur les très nombreuses tâches qu’il a à effectuer chaque matin.

Lorsque vous êtes malade par exemple, votre corps lutte contre la maladie. Pierre MENES en parle très bien dans son livre. Ne pas manger, c’est lui permettre de se concentrer uniquement sur la maladie pour vous rétablir plus rapidement. Personnellement (je touche du bois !), je n’ai pas été malade depuis que je pratique le fasting !

3- Gagner du temps !

Qui dit repas dit préparation et vaisselle… Si vous ne mangez pas, vous ne préparez rien et vous n’encombrez pas évier et lave-vaisselle. Vous vous libérez du temps pour des choses plus importantes comme vous occuper de vos proches, vous informer, vous divertir ou bien lire un article sur JFEET avant de démarrer votre journée.

Quand je me lève le matin, après quelques étirements, j’ai tout mon temps pour me préparer et m’occuper de ma fille. Cela vous permettra de vous éviter le stress du matin et d’arrêter de courir dans tous les sens en économisant 20 minutes qui sont si précieuses le matin !

4- Economiser de l’argent !

En supprimant un repas, vous faîtes des économies ! Un petit déjeuner coûte environ 2 euros par personne et par jour. Vous allez donc mettre de côté 730€ par an ! Imaginons que vous soyez une famille de 4 personnes. Ce n’est pas moins de 2 920€ que vous allez épargner ! Ca fait quand même une belle somme pour partir en vacances ou prendre un coach personnel non ?

5- Manger moins !

Vous allez passer de 4 voire 5 repas, à 3 ou 4. Donc forcément, vous mangerez moins. Et ça se verra sur le balance ! Autant de bénéfices, de temps et d’argent mis de côté, ça devrait vous convaincre !

Comment s’y prendre pour démarrer ?

La partie la plus simple à comprendre de cet article est certainement celle-ci. Pour les personnes les plus motivées, qui aiment les défis, les challenges ! A partir d’aujourd’hui, arrêtez de manger à partir de 20h. Demain matin, ne prenez pas de petit déjeuner et aller déjeuner à partir de 12h. Les premiers jours seront peut-être compliqués mais au fur et à mesure, votre corps va s’habituer et tout ce temps et cet argent mis de côté seront à votre disposition.

Si vous êtes un peu plus réticents, commencez par dîner un peu plus tôt et prendre votre petit déjeuner un peu plus tard. Cela vous permettra de réduire votre fenêtre d’alimentation, c’est-à-dire la période pendant laquelle vous mangez, du petit déjeuner au dîner. Si vous retardez votre petit déjeuner à 9h (faisable si vous emportez quelque chose au boulot) et que vous terminez votre dîner à 20h, votre fenêtre est de 11h. Le but du fasting est de ramener cette fenêtre à 8h pour atteindre une période de jeûne de 16h. Vous pouvez donc y aller progressivement.

Il est très important de conserver le même apport calorique que sur une journée normale. Si tu ne fais pas ça, au bout de 3 jours, je te garantis que tu vas avoir des fringales au moment du dîner et tu vas manger toute la soirée, même après être sorti de table.

Pour ceux qui, comme moi, s’entraînent durant midi et ont peur de faire leur séance à jeun, sachez que vos réserves de glycogène sont suffisantes pour tenir une séance d’1h30. Donc vous n’avez aucune excuse pour ne pas vous lancer !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et donne votre avis. Ce serait dommage que vos proches passent à côté de ça !

Pour ne rien rater de l’actualité du blog, inscrivez-vous à la newsletter !

10 pensées sur “5 raisons de sauter le petit déjeuner et pratiquer le fasting !

  • 26/06/2017 à 08:12
    Permalink

    super ton article perso 🙂
    je suis naturopathe (Dijon) et je suis en accord avec toi.. à la différence de toi c’est que je mange la matin et le soir .. mais entre 8h et 19h30 environ, je ne consomme rien d’autre que des boissons non sucrées .. ce fonctionnement s’est installé naturellement chez moi et il est vrai que je n’ai jamais de “coup de barre” et mes séances sportives se passent très bien 🙂
    je fais mon sport le matin à jeun le plus souvent
    au plaisir de te lire 🙂
    Aurélie

    Répondre
    • 26/06/2017 à 10:00
      Permalink

      Bonjour Aurélie,
      Merci pour ton message.
      D’après les études, un jeûne de 16h minimum et de 20h maximum est optimal pour ressentir les effets positifs.
      Tu as déjà essayé de sauter le petit déjeuner et prendre une collation vers 16h + un dîner ? Ca te permettrait d’avoir 20h de jeûne chaque jour.
      Après si tu ne le fais pas, tu as sûrement tes raisons 🙂

      Répondre
  • 26/06/2017 à 19:36
    Permalink

    Slt!je fais parti des sceptiques!ayant un travail assez exigeant au niveau physique,pas certain de tenir le coup!Je teste demain matin et si l’expérience est concluante se prolongerais pour la semaine!

    Répondre
    • 26/06/2017 à 21:12
      Permalink

      Salut Laurent !
      Merci pour ton commentaire.
      Tu vas certainement avoir faim vers 10-11h mais il faudra résister 🙂
      Ce n’est pas parce que ton ventre crie famine que tu as faim.
      Tiens moi au courant demain soir 😉

      Répondre
    • 26/06/2017 à 22:53
      Permalink

      nan jamais essayé ..
      J’ai juste jeûné pendant cinq jours de suite
      mais au quotidien non je ne fais pas ainsi..
      à voir…. 😉

      Répondre
      • 27/06/2017 à 09:13
        Permalink

        Si l’envie te dit d’essayer, on serait ravi d’avoir ton retour d’expérience 🙂

        Répondre
  • 03/07/2017 à 10:26
    Permalink

    Bonjour,
    Le petit déjeuner est un vrai casse tête pour moi…. Je ne sais jamais quoi prendre, je me lasse très vite et ça finit toujours par un truc au chocolat !
    Votre article et votre conseil m’intéressent beaucoup et me paraît être LA solution.
    Je commence ce soir.
    J’ai tout de même une question : est ce une technique à utiliser pendant une période donnée ou une habitude à prendre ?
    Merci pour vos conseils.
    Bonne journée
    Laetitia

    Répondre
    • 03/07/2017 à 12:03
      Permalink

      Bonjour Laetitia,
      Merci pour ton message.
      En effet, tu vas gagner en temps et en praticité en pratiquant le fasting.
      Au début tu auras peut-être un peu de mal mais à force, cela devient une habitude et tu profites du matin autrement tu verras.
      Le mieux est de tester 🙂 tiens moi au courant, je serai content d’avoir un retour d’expérience !

      Répondre
  • 06/11/2017 à 09:59
    Permalink

    Bonjour,

    J’ai envie de tester mais je me demande si on ne pourrait pas prendre un petit déjeuner , un déjeuné et ne plus rien manger du coup de 12h a 6 ou 7 h le lendemain matin ??
    Les effets seraient ils les mêmes ?

    Charline

    Répondre
    • 06/11/2017 à 18:26
      Permalink

      Bonjour Charline,

      Merci pour ton commentaire. Tant que ta fenêtre alimentaire est réduite à 8h, tu peux la gérer comme tu l’entends. Entre 12h et 6h le lendemain, ça fait 18h de jeûne, donc 6h de plage pendant laquelle tu peux manger, c’est parfait.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifions que tu es humain *