7 conseils pour rester motivé

Il fait froid, il fait nuit tôt, c’est l’hiver et souvent la motivation descend aussi vite que les températures…

Je ne t’apprendrai rien en te disant qu’avec les conditions météorologiques actuelles, tu peux vite te retrouver avec le moral dans les chaussettes. L’appel du canapé se fait alors plus grand que l’appel des chaussures de running, au chaud dans ton placard.

C’est la période de l’année la plus compliquée à gérer pour un athlète (si si, même débutant, tu peux te considérer comme un athlète). Mais c’est aussi la période de l’année où on prépare son corps aux échéances printanières et estivales. Une période où tu peux faire la différence par rapport à ceux qui squattent le canapé, la main dans le paquet de chips.

Je ne me pose jamais la question de savoir si je suis motivé ou non, j’y vais, c’est automatique. On est presque sur du réflexe. Je sais que j’ai ma séance à faire alors je ne me pose pas de questions. Je pense à tout un tas de choses qui me permettent de rester au taquet et d’apprécier chaque séance.

Et j’ai très envie que toi aussi tu arrêtes de te poser des questions avant une séance. Alors je vais te livrer quelques conseils pour te booster et garder ta motivation intacte, même quand les températures extérieures frôlent le QI d’une huître (je n’ai pas eu envie de citer Nabilla, va savoir pourquoi…).

1- Courir en groupe

Depuis la nuit des temps, l’Homme a l’habitude de tout faire en groupe. Aujourd’hui, les gens solitaires sont catalogués marginaux, louches, asociaux. Simplement parce qu’on a pris l’habitude de tout faire en groupe ou au moins à deux. Une personne qui va au cinéma seule est regardée de travers quand elle ne demande qu’un billet à la caisse.

En 2017, l’humain vit en groupe ! Et par le temps qui courent (wouha le jeu de mots !), mieux vaut courir en groupe. D’une part, pour ta sécurité. Les évènements récents nous montrent qu’il faut toujours faire attention à soi. D’autre part, ça te permettra d’être plus motivé pour aller courir. Le fait de retrouver un groupe d’amis, l’air de rien, au moment de te décider à chausser les baskets, ça pèse lourd dans la balance.

2- S’inscrire dans un club

Si tu as un minimum d’esprit de compétition, t’inscrire dans un club d’athlétisme ne pourra qu’être bénéfique. Le fait d’être confronté aux autres va te donner envie de progresser. Je me souviens de mes années triathlon. Je faisais toujours en sorte d’être dans un groupe meilleur que moi. Et même si je terminais en queue de peloton, j’avais cette agréable sensation d’avoir tout donné pour progresser.

Quand je fais mes séances sur piste, je croise toujours le club d’athlé de Cormeilles. Ils sont toujours là le mardi soir. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, ils sont là. Le fait de courir en groupe sous les mêmes couleurs est un vrai plus pour ta motivation. Et puis tu auras une licence FFA et ça te permettra de ne pas chercher ton certificat médical chaque veille de course.

3- S’inscrire à une course

Tu te souviens de ces journées passées à réviser juste avant le bac ? De ces moments où tu profitais de la vie au lieu de réviser avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête ?

La course à pied fonctionne de la même façon. Si tu n’as pas d’objectif défini dans le temps, tu ne vas pas être motivé. Alors que si tu sais que dans 6 semaines, tu as une course officielle, avec dossard sur le ventre, tu vas te bouger crois-moi. Alors trouve une course près de chez toi ou à l’autre bout du monde, ça te fera une occasion de voyager. Tu peux aller sur le site calendrier du sportif ou jogging plus, tu trouveras un tas de course toutes plus variées les unes que les autres. Allez, inscris-toi à une course dans 3 mois, ça va te booster.

Quand j’ai commencé à courir, c’était pour préparer le semi marathon de Paris en 2007. Je n’avais pas été très assidu à l’entraînement. Mais une chose est sure. Je n’en serai pas là aujourd’hui sans cette course.

4- Avoir un plan d’entraînement structuré et varié

On lit partout qu’il faut courir au feeling, au plaisir. Qu’il ne faut pas se forcer à y aller. C’est typiquement français ce genre de mentalité. Il ne faut pas s’étonner de voir nos athlètes de haut niveau craquer mentalement dans les moments difficiles. On nous apprend dès notre plus jeune âge que l’important est de participer. Merci Pierre DE COUBERTIN d’avoir encouragé des générations de losers.

Malheureusement, la course à pied n’est pas toujours facile. Alors oui, si tu te contentes de deux footing par semaine à un rythme de sénateur, c’est facile.

Mais si tu veux t’éclater et garder une motivation sur le long terme, il va te falloir un plan d’entraînement digne de ce nom. Le fait d’avoir des séances variées chaque semaine va te permettre de ne pas tomber dans la routine. La routine est l’ennemie du runner. Et tu ne devras pas tomber dedans.

5- Afficher tes exploits sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, prendre une douche ou faire un gâteau est devenu une source de commentaires et de likes sur les réseaux sociaux. Alors ta séance d’entrainement mérite au moins la même attention. Poste toutes tes sorties. Sur ton journal et sur le groupe JFEET. Tu recevras des commentaires qui vont te motiver encore plus. Et parfois, tu verras que tu iras faire ta séance juste pour pouvoir la poster sur Facebook en rentrant.

6- Prendre un coach

Avoir un référent, quelqu’un à qui rendre des comptes, ça peut aider à te motiver. Tu bénéficieras des encouragements d’un coach personnel qui te suit individuellement. Et clairement, quand tu hésiteras à aller faire ta séance, tu penseras à lui et tu iras ! Si tu as envie que je sois ce coach, contacte-moi, plus d’infos sur la page coaching.

7- Ne pas réfléchir

Au final, il faut mettre ton cerveau sur OFF, enfiler tes baskets et y aller sans réfléchir.

Si tu as des questions ou que tu veux partager ton expérience, rejoins la communauté Facebook sur la page JFEET.

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le partager en utilisant les boutons ci-dessous.

Et si tu as envie d’être coaché pour qu’ensemble, nous allions plus loin, contacte-moi, plus d’infos sur la page coaching.

Si tu veux recevoir tous mes conseils et ne rien rater, tu peux t’abonner à la newsletter en remplissant le formulaire ci-dessous et en cliquant sur le bouton SIGN UP.

Prénom (sans accents)



Dans quelques secondes, tu recevras un mail te permettant de télécharger le GUIDE NUTRITION pour reprendre le contrôle de ton corps et l’OUTIL DE CALCUL des plages de fréquence cardiaque en fonction de ta FCM ainsi que le code réduction chez MAISON DU RUNNING. Si tu ne le reçois pas, pense à vérifier tes spams ou la rubrique PROMOTIONS si tu as une adresse gmail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifions que tu es humain *